FORUM FERMÉ, l'aventure continue ici : http://l-echiquier.forumactif.org
 

Partagez|

Alice Kampwell...le poison anglais

avatar
Alice Kampwell
Messages : 1
Coups : 1
Date d'inscription : 11/12/2015

Journal d'un pion
Âge:
Confiance :
30/30  (30/30)
Pouvoir:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Alice Kampwell...le poison anglais  Dim 13 Déc - 17:10



Alice Kampwell



★ ÂGE : 18 ans
★ SEXE : Féminin
★ ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
★ CLAN : Pions blanc car le monde réel (en particulier mon entourage) m'a fait trop de mal pour que je leur pardonne et que je revienne.
★ RÔLE FINAL: Cavalier
★ DON : Crève cœur – Cela permet au détenteur de ce pouvoir de perturber la régulation des battements de cœur de son adversaire. Pas assez pour le tuer mais assez pour lui faire avoir des vertiges pouvant aller jusqu'à l'évanouissement. Avantage : l'ennemi n'est plus assez vigilant pour se défendre, inconvénient : c'est que le détenteur de ce pouvoir non plus. En effet, le lanceur de sort est tellement concentré sur le cœur de son adversaire que son champs de vision devient de plus en plus flou jusqu'à ne plus rien voir et donc devenir vulnérable.


Miroir, mon beau miroir !

La première chose qui frappe chez Alice, c'est la pâleur de sa peau. A force de passer son temps enfermée à jouer au Black Jack, à lire ou à dessiner, elle n'a pas beaucoup pris le soleil. En harmonie avec sa peau, ce sont ses cheveux blancs légèrement ondulés tombant jusque dans le milieu de son dos. Pour ne pas qui lui tombent sans cesse dans le visage, elle attache quelques mèches en haut de sa tête. Viens ensuite ses yeux, leurs couleur bleu roi les fait ressortir de cette pâleur. En amande, il font ressortir la douceur. Son nez fin et ses fine lèvres lui donne un visage d'ange. Si on parle du corps général d'Alice, on peut dire qu'il est élancé et musclé juste comme il faut. Son seul complexe est sa poitrine généreuse qu'elle essaye de cacher en l’aplatissant à l'aide de bandage. Côté vestimentaire, Alice est du genre gothique lolita. Elle aime porter corset, robe longue évasée, mitaine en dentelle et….rangers ou grosses botte bien gothique avec des boucles partout. Et pour conserver sa blancheur, elle se balade souvent avec une petite ombrelle.


Caractère de merde

Alice est très douce de base, elle ne cherche pas forcément la violence et a même une faiblesse : les enfants. Alice adore les enfants car elle a un caractère maternelle et très protectrice. Elle n'hésitera pas à vous venir en aide, que ce soit pour une petite broutille ou un problème de plus grande importance. Pour les enfant, c'est la gentille tata. Pour les adultes, c'est la meilleur ennemi.
Mais une tâche viens noircir ce doux tableau, Alice est très, mais alors TRÈS jalouse. Elle ne supporte pas de se savoir inférieure à quelqu'un et elle fera tout pour être supérieure à lui, ou du moins son équivalent. Cette part sombre de son caractère déclenche chez elle des actions impulsives. Cela peut aller de phrases blessantes (et souvent fausse) hurlées à d'actes plus violents comme tentative d'asphyxie. Oui, quand Alice est en colère, elle devient une vrai folle. Elle n'est alors plus maître d'elle même à ce moment là. Donc si vous ne voulez pas devenir son ennemi, taisez vous sur vos compétences, sinon...fuyez.


Once upon a time

Alice est née dans un petit bourg d'Angleterre, dans une famille plutôt aisée. Petite, elle a reçu l'éducation sévère anglaise. Coup de martinet et de ceinture à chaque débordement, mais elle n'en a jamais voulu à ses parents. Pour elle c'était normal.
C'est donc ainsi qu'Alice a été éduquée, et c'est au collège qu'elle a découvert le Black Jack. Au début simple spectatrice, elle compris facilement les règles et commença à jouer. Évoluant rapidement dans le milieu, elle s'inscrivit à l'association de Jeux de carte de l'école et enchaîna les concours. Ses parents n'étaient pas contre au contraire, eux aussi jouant aux cartes ils étaient même fier que leur fille rejoigne leur passion. Même qu'à un moment, son père l'aida à s'améliorer afin qu'elle gagne plus de concours.
A 17 ans, elle entama sa dernière année au lycée. Devenue élève modèle, elle était régulièrement félicitée par ses professeurs et attirait la jalousie de ses camarades. Ce que les autres ne savaient pas, c'est que c'était eux la raison de la réussite d'Alice. Chaque élève qui se pointait et qui se disait « tête de classe », se voyait invité par Alice à une partie de Black Jack où là il se prenait une raclée mémorable. Alice profita alors de la perturbation qu'avait générer cette défaite chez son adversaire pour redoubler d'effort et ainsi le doubler.
Un soir, alors qu'elle rentrait de lycée, sa mère lui annonça qu'elles étaient invitée à dîner chez une femme qu'elle avait rencontré plus tôt dans la journée. Arrivé là bas, Alice fit la connaissance de Nike, le fils de la nouvelle amie de sa mère. Après avoir échangés quelques mots, les deux adolescents découvrirent qu'ils avaient les mêmes centres d'intérêts. Ce fut alors le coup de foudre. La nouvelle avait l'air de bien plaire aux deux familles.
Seulement voilà, Alice remarqua que Nike devenait de plus en plus distant au fil de l'année. Il avait toujours des excuses l'empêchant de venir la voir. Le jour de leur 1 an de rencontre, alors qu'il avait trouvé une énième excuse, Alice décida d'aller chez lui sans prévenir personne. C'est la mère de Nike qui lui ouvrit, visiblement surprise de cette visite spontanée. Alice monta dans la chambre de Nike et le découvrit seul et non avec ses amis comme il le prétendait. Il lui avoua alors que ça faisait un moment qu'il voulait la quitter mais qu'il ne savait pas comment s'y prendre. Il voulait qu'elle reste néanmoins son amie. Alice refusa et rentra chez elle, effondrée, en larmes. De retour chez elle sa mère la pris dans ses bras et la consola au mieux. Alice passa le reste de la journée à essayer de comprendre ce qui n'avait pas marché mais n'y arriva pas.
Le lendemain, Alice se réveilla tard. L’événement de la veille l'avait empêchée de bien dormir. En descendant les escalier, elle entendit la voix de la mère de Nike qui était là et discutait avec sa mère dans le salon. Alice resta alors cachée et écouta la conversation. C'est alors qu'un sentiment de rage s'empara d'elle. Nike n'avait pas larguée Alice de sa propre volonté, mais incité par sa mère et celle d'Alice. La raison ? Alice et Nike étaient voués à des avenirs différents malgré leurs centres d'intérêts commun.
Folle de rage, elle descendit dans le salon et piqua une crise devant sa mère et celle de Nike, leur balançant des paroles ignobles à la figure. Puis, prise d'un élan d'espoir, elle couru chez Nike. Mais en arrivant, une autre était déjà dans ses bras. Désemparée, en colère, Alice rentra chez elle et s'enferma dans sa chambre pendant des heures. Lorsqu'elle en sortit, elle s'enferma dans un silence terrifiant, son visage n'exprimait plus aucune émotion.
Les jours suivants, Alice changea littéralement : habillage gothique, caractère violent...elle était devenue méconnaissable. Ses parents tentèrent de la raisonner par tout les moyens mais rien y faisait. Et quand Nike était là, elle s'arrangeait toujours pour que sa nouvelle conquête le quitte. Elle ne voulais plus retourner avec lui mais elle voulait être la dernière qu'il est vraiment aimé. C'était de la pure vengeance.
Un soir, elle reçu cette fameuse lettre anonyme. Elle était intriguée par cette pièce d'échec, elle connaissait le jeu sans y être attirée. Puis vint l'évanouissement et le fameux rêve. Elle eu la peur au ventre jusqu'à ce qu'on lui pose « le choix ». Elle réfléchit, longuement, puis se décida. Trahit par ses proches, elle ne voyait pas l'intérêt de retourner à la réalité. Elle rejoignit le camps des blancs, ayant fait une croix sur son ancienne vie.




Ecrivain en herbe




★ PSEUDO : Cléo
★ ÂGE : 21
★ CREDIT DE L'AVATAR : Mirajane – Fairy Tail
★ COMMENT CONNAIS-TU "L'ECHIQUIER" : Par pur hasard en faisant des recherches sur google.
★ T'EN PENSES QUOI D'AILLEURS : Il m'a l'air très peu actif pour le moment mais j'adore vraiment le contexte alors j'espère que ça va bouger.

Alice Kampwell...le poison anglais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Navires Belge avec équipage Anglais
» Ateliers d'anglais pour les petits - à Morestel
» Perfectionner son anglais
» mini vernis opi Alice in wonderlnd
» UD la palette d'Alice au pays des merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Mise en jeu-